Marc Maziade (Maz)

 

Récemment nominé à l’ADISQ dans la catégorie « Arrangeur de l’année » et aux Prix de la musique folk canadienne dans la catégorie « Réalisateur de l’année », Marc Maziade s’est intéressé très tôt à la musique et à l’identité québécoise. Influencé par des compositeurs comme Bélà Fleck et John Zorn, il se passionne pour les alliages musicaux, les improvisations aérées et les formes novatrices. Ses études éclectiques passent par le jazz, le classique et les musiques du monde et se sont terminée avec une maîtrise en composition d’inspiration traditionnelle, une première au Québec. Toujours impliqué dans divers projets, on a pu entendre ses compositions dans plusieurs courts métrages, dans le milieu de la danse contemporaine et au sein du groupe MAZ, nominé douze fois depuis sa fondation en 2009. 

Pierre-Olivier Dufresne (Gadji-Gadjo)

Violoniste de répertoire traditionnel québécois, d'Europe de l'est et classique, Pierre-Olivier a étudié le violon avec Claude Richard, l'électronique audio à l'École Nationale d'Aérotechnique, la musique électroacoustique à l'université Concordia, puis le violon jazz avec Stéphane Allard. Membre de: MAZ, alliage de traditionnel québécois et jazz électrique; Gadji-Gadjo, musique klezmer et tsigane; La Sainte Barbe, musique de la Nouvelle-France; Weshida, musique de chambre du Moyen-Orient; Les Cordeurs des Bois, chanson traditionnelle Québécoise. Il a joué avec Marco Calliari; La Vie est un Cirque du Cirque Éloïze; Maroc'n Reel avec Hassan El-Hadi, traditionnel Québécois et Marocain; La Vesse du Loup. Il a accompagné de nombreux conteurs. Il a tourné au Canada, aux États-Unis, en France et en Roumanie. Il enseigne le violon, est technicien de son pour divers événements, enregistre des trames sonores pour des courts-métrages, mixe des albums, réalise le montage vidéo pour divers projets dont certains Commandos Trad.

Louis-Vincent Gagnon (Belzébuth)

Multi-instrumentiste, Louis-Vincent entreprit son parcours musical à l’âge de 6 ans avec la pratique du piano. Quelques années plus tard, il se découvrit une passion pour les instruments à cordes, qui finalement le conduira à la pratique d’une multitude d’instruments différents au cours des années. Guitare, mandoline, dobro, et le bouzouki, en sont quelques exemples. Après avoir complété son Baccalauréat en interprétation Jazz à l’université de Montréal en 2009, il termine présentement sa Maîtrise en Enseignement des Arts à l’Université du Québec à Montréal. Ayant joué au Canada et en Europe avec diverse formation au fils des ans, notamment avec Belzébuth, Louis-Vincent met maintenant ses expériences musicales au profit de différentes formations. (Photo: Guillaume Morin)

Marie-Pierre Lecault (Zogma)

Violoniste et violoneuse, Marie-Pierre Lecault est très active sur la scène musicale québécoise et internationale. Riche d'une solide formation classique (bacc en interprétation) et ayant toujours baigné dans la musique traditionnelle, elle se décrit aujourd'hui comme une « exclassiqueuse» qui est revenue aux sources! C'est avec fierté qu'elle consacre une grande partie de sa carrière à mettre en valeur la musique traditionnelle d’ici tant par l’interprétation du répertoire que par la transmission. Musicienne de terrain très versatile et énergique, elle accompagne plusieurs groupes et artistes. On l'a vue, entre autres, jouer avec Édith Butler pendant plusieurs années, suivre Adam Cohen en tournée, près des danseurs de Zøgma et agrémenter le son bluegrass de Dylan Perron & Élixir de Gumbo plus récemment. En studio,elle travaille régulièrement sur différents projets (albums, publicités et musique de films). Elle consacre également du temps à l’enseignement.

(photo: Guillaume Morin)

Catherine Planet (Rose Vagabond)

Tout a commencé au Nouveau-Brunswick, où le violon s’est emparé de Catherine Planet dès son jeune âge. D’abord violoniste classique, elle a par la suite obtenu un baccalauréat en études jazz à l’Université Concordia. Mordue d’improvisation, de trad, d’oldtime et, après quatre ans en Louisiane, de cajun, Catherine Planet a fondé le groupe Rose Vagabond, dans lequel elle est également chanteuse. Elle s’est aussi jointe à de nombreux projets et artistes, dont Le Winston Band, Lisa Leblanc, Dany Placard, Guillaume Arsenault, la Ligue d’Improvisation de Montréal (LIM), etc. Récipiendaire du prix Audace en composition à Petite-Vallée (2011), elle signe également plusieurs créations. Effectuant une maîtrise en Communications visant la valorisation de la musique traditionnelle à Montréal, Catherine Planet est à l’origine du projet Chasse-Balcon. (Photo: Fanny Lambert)

 

Olivier Arseneault

Zogma

Ce sont les vagues de la Côte-Nord qui ont donné à Olivier Arseneault la soif de rythmes et d'envols. Les vents salins l'ont porté vers ses premiers pas de gigue québécoise avec le groupe Tam ti Delam pour ensuite l’entrainer à parfaire sa formation avec l’École de Ballet de Sept-Iles. Le fil des vagues l'a ensuite porté jusqu'à des études en architecture mais aussi vers la houle de la Capoeira et du Tap Danse. Quelques plongées en danse contemporaine ainsi qu'en théâtre de mouvement acrobatique lui ont donné de grandes inspirations. Il danse présentement avec le collectif de folklore urbain Zogma ainsi qu’au sein du groupe Rapetipetam. Il présente également une variété de projets chorégraphique notamment dans le cadre de Quartiers Danses et de la Biennale de Gigue Contemporaine. 

David Boulanger

La Bottine Souriante

Violoniste pour la Bottine Souriante, David Boulanger fait son chemin sur la scène traditionnelle québécoise depuis près de 15 ans. Passionné par les tounes croches, les brandys, Louis «Pitou» Boudreault et le violon en vièle, David compose et interprète un répertoire particulier qu’on peut entendre lors des sessions trad à Montréal. De 2002 à 2007, il a fait partie du groupe La Part du Quêteux, comme violoneux, podorythmiste et chanteur. En 2007, il s’est joint au groupe La Bottine Souriante, avec qui il a voyagé au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe. David a aussi composé et arrangé la musique pour le spectacle « Timber! » du Cirque Alfonse en 2011. Sans oublier l’enseignement qu’il offre depuis plusieurs années, tant aux enfants qu’aux adultes. Enfin, depuis 2012, David présente aussi son plus récent projet « Maja & David ». 

Yann Falquet

Genticorum

Yann Falquet est un des guitaristes les plus actifs dans le milieu de la musique traditionnelle du Québec. Il d’abord exploré plusieurs styles musicaux et complété des études universitaires en musique. À travers la musique irlandaise il découvre et se et se dédie à la guitare acoustique folk, et ses «open tuning», dont le DADGAD. En adaptant ces techniques pour la musique québécoise traditionnelle, notamment au sein du trio Genticorum, il développe son style d’accompagnement très personnel. C’est avec Genticorum que Yann gagne sa vie en tant que musicien professionnel et parcourt le monde depuis maintenant une dizaine d’années.On a pu également l’entendre avec le groupe Mademoiselle S’amuse, dans l’ensemble Nicholas Williams, aux côtés de Laura Risk et Patrick Graham, en trio avec les Américaines Hanneke Cassel et Natalie Haas, avec les McDades, de l'Alberta et en duo avec le compositeur Montréalais Jean-François Bélanger. Photo: Catherine Aboumrad

Bernadette Fortin

Grouyan Gumbo

D’origine montréalaise, cette violoniste est issue d’une famille où la tradition orale maintient bien vivante la musique folklorique. Ayant développé une oreille inouïe, Bernadette se démarque par un sens du rythme poignant qui vient compléter l’essence même de sa musicalité. Faisant preuve de versatilité, elle s’inspire de violonistes issus du jazz, du blues et même du cajun tels que Joe Venuti, Stuff Smith, Lonnie Johnson et Harry Choates. De plus, ses harmonies de voix viennent ajouter à son jeu de violon unique pour faire de Bernadette Fortin une musicienne d’une rare sensibilité. 

1 / 3

Please reload

Nos partenaires
LOGO RPP.png
d15-desjardins-logo-rgb.png

 

© La Chasse-Balcon